Bourcefranc-le-Chapus et le Fort Louvois


 

Port ostréicole, Bourcefranc-le-Chapus est reconnaissable en vol par l'ancien embarquadère du bac d'Oléron, remplacé par le viaduc en 1966.

Construit par Louvois, le fort Chapus avait pour mission de contrôler le passage maritime entre le continent et l'île d'Oléron. Détruit pendant les combats de 1945, il a fait l'objet d'une restauration. Il est accessible à marée basse.

Le temps d'une escale déjeuner à l'aérodrome de Royan et le fort apparaît sous ses deux versions : marée basse et marée haute.

Charente-Maritime - juin 2008